Choisir une tronçonneuse : les critères de sélection

Une tronçonneuse STIHL est utile pour couper efficacement le bois de chauffage ou pour bien entretenir son jardin. Cependant, afin de trouver le bon modèle parmi ceux nombreux existant sur le marché, des critères relatifs à l’utilisation et à l’appareil lui-même méritent plus d’attention.  Non seulement il est question de qualité ou de puissance, mais également de la manière de l’utiliser.

Chaque type d’opération a sa propre tronçonneuse, pour un gain de temps

Bien que cet instrument soit plus utilisé pour abattre les arbres, un particulier n’a pas besoin d’avoir celui destiné à un bucheron, un menuisier ou un pompier ni celui plus adapté à un élagueur professionnel. Ainsi, lorsqu’on cherche la puissance, la polyvalence et l’autonomie, les tronçonneuses thermiques répondent bien à ces critères. En revanche, pour les bois de chauffage, la légèreté et la maniabilité importent beaucoup, et la machine électrique avec batterie convient bien avec le bruit moins intense qu’elle émette. Il est indéniable par conséquent que l’élagueuse est l’instrument le plus spécifique à cet usage. Bref, quel que soit l’utilisateur que vous êtes, retrouvez une large gamme de tronçonneuses sur smaf-touseau.com.

La longueur du guide de chaîne et sa vitesse contribuent à l’efficacité de la machine

L’efficacité d’une tronçonneuse dépend principalement de la puissance de son moteur qui est en Watt pour celle électrique tandis que celle thermique est connue pour la cylindrée de celui-ci, donc en cm³. Pour ce second type d’appareil, cette dernière varie en moyenne entre 30 à 50 cm³, voire 125 cm³ lorsqu’il est professionnel. Mais on choisit également le sien pour son guide-chaîne, qui joue en effet un rôle dans le mouvement de l’instrument. Explicitement, il est important que sa longueur soit proportionnelle à la puissance de la machine. Pour les petits travaux de jardinage comme l’abattage et le débitage entre autres, un guide de 30 cm suffit. Lorsqu’on veut en tout de la précision et de la célérité, la vitesse de rotation de la chaîne doit être élevée.

Travailler dans le confort fatigue moins

L’ergonomie de cet engin est bien pensée pour une maniabilité intéressante avec ses 2 poignées en avant et en arrière. En tant qu’outil délicat, un dispositif dédié à stopper la chaîne est placé sur celle avant. De plus, l’appareil est conçu pour un usage spécifique selon la forme de cette dernière. Avec une poignée avant en anneau, il est plus programmé pour l’abattage ou l’élagage bien que la chaîne ne puisse assurer facilement ses fonctions, contrairement à celle droite qui convient mieux au débitage. Les constructeurs n’ont pas manqué non plus de munir leur tronçonneuse d’une multitude de systèmes sous forme d’accessoires pour faciliter certaines manœuvres comme le démarrage par exemple.

Comment utiliser correctement une débrouillailleuse ?
Acheter une élagueuse : pour quelles utilisations ?