Comment assurer une gestion écologique de ses déchets de jardin ?

Les beaux jours arrivent. Vous passez plus de temps dans votre jardin. Vous tondez, coupez vos haies, désherbez, élaguez vos arbres. Mais, vous vous retrouvez avec pleins de déchets verts à tel point que vous ne savez plus quoi en faire. Il existe quelques astuces simples pour les valoriser et les traiter tout en respectant l’environnement !

Les déchets verts

Les déchets verts regroupent l’ensemble des résidus d’origine végétale. En effet, lorsque vous fauchez ou tondez, vous vous retrouvez avec des résidus d’herbe. Tailler ou couper ses haies, ses arbres et arbustes produit aussi des branchages. Les feuilles mortes font aussi partie de ces déchets. Il faut savoir qu’en France, chaque année, ces résidus représentent plus de 17 millions de mètres carrés. Chaque année, plus d’un million de ces déchets sont brûlés. Des particules polluantes sont alors rejetées en grande quantité dans l’atmosphère… C’est pourquoi il faut s’adapter et trouver d’autres solutions ! D’autant plus que la gestion écologique de ses déchets de jardin permet de revaloriser ses plantations ou encore son sol.

Réutiliser les déchets pour valoriser son jardin

Il existe plusieurs petites astuces pour fertiliser et enrichir son sol grâce aux déchets verts. Adopter la tonte sans ramassage permet de nourrir naturellement son sol et bien des efforts vous seront ainsi évité ! L’herbe se décompose, en effet, en quelques jours. Vous pouvez aussi limiter vos déchets verts en laissant une hauteur de tonte de huit centimètres. Votre pelouse sera en meilleure forme, plus verte. Elle luttera plus facilement contre la sécheresse et vous éviterez ainsi la prolifération de mauvaises herbes. Les branches et brindilles, une fois broyées, donnent un paillage idéal pour vos plantations qui seront alors naturellement protégées des plantes invasives. Ce paillage maintiendra également un certain taux d’humidité. Privilégier certaines essences d’arbre comme le prunellier, le noisetier pour vos haies simplifie aussi son entretien. Une coupe annuelle suffit et il n’est pas utile de l’arroser.

Le compostage

Ces déchets verts peuvent être mélangés à d’autres déchets comme les épluchures de légumes, les restes de repas, le papier essuie-tout, les mouchoirs usagers. En pourrissant, ces déchets vous donneront un terreau et un engrais efficace pour votre potager. Pour les déchets verts que vous ne pouvez plus réutiliser, vous pouvez les amener à la déchetterie. Ils seront alors valoriser par compostage, mais également par méthanisation. Ce dernier procédé consiste en la fabrication de biogaz et de fertilisant agricole permettant la production d’électricité et de chauffage.

Tous les avantages de l’arrosage automatique de jardin
Tous nos conseils pour avoir une pelouse digne d’un terrain de golf !