Quel carburant choisir pour sa tronçonneuse ?

Les principaux utilisateurs des tronçonneuses thermiques sont les bûcherons et les professionnels des espaces verts. En effet, ces types conviennent mieux à leurs travaux d’abattages ainsi qu’à leurs activités de coupes intensives. Contrairement aux modèles électriques, la puissance des moteurs de ces dernières est fortement élevée. Elle peut atteindre jusqu’à 6 500 W soit une cylindrée de 125 cm3. En revanche, le bon fonctionnement d’un tel équipement dépend en grande partie de l’utilisation d’un bon carburant. Parfois, il est difficile de savoir quelle essence pour tronçonneuse choisir.

Savoir le bon carburant tronçonneuse

L’usage d’un mauvais carburant est défavorable pour un moteur. Cela peut impacter notamment le démarrage et la durabilité de ce dernier. Il est à noter que les moteurs des tronçonneuses thermiques appartiennent aux types à cycle 2 temps. En terme simple, son fonctionnement se résume par un mouvement ordonné de va-et-vient d’un piston cylindrique. Lors d’une descente, ce dernier aspire les gaz issus de la combustion d’un carburant. Sa remontée, elle, consiste à comprimer le gaz aspiré. À mesure que la pression de celui-ci augmente, une explosion survient. Ce qui confirme la conversion de cette énergie thermique en mécanique.

En étant 2 temps, ces moteurs fonctionnent avec du carburant essence. À l’heure actuelle, il existe une panoplie de choix de ce type de carburant sur le marché pétrolier. Il s’agit entre autres du sans Plomb 95 (E5), du sans Plomb 95-E10 (E10), du sans Plomb 98 (E5) ainsi que le superéthanol E85 (E85). Cependant, chaque type ne correspond pas tout au moteur d’une tronçonneuse. Et selon les experts du domaine, la composition du sans Plomb 95 s’avère être le mieux adapté pour cet outil. Apparemment, son indice d’octane permet de préserver la performance et la longévité du moteur. Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur le sujet, consulter le site astuce-bois.fr.

Le mélange de carburant et de lubrifiant pour tronçonneuse thermique

La taille des moteurs d’une tronçonneuse dépend de sa puissance. Dans tous les cas, ils sont compacts afin d’être légers et ainsi portatifs. C’est pour cette raison que ces derniers ne contiennent pas de carters d’huile. Ce qui a d’ailleurs conduit à la solution du mélange huile essence. Cela dit, le même liquide assure la lubrification et le carburant pour tronçonneuse. L’huile assure la lubrification des organes internes y compris le moteur tandis que le carburant assure son fonctionnement.

Ce mélange est distingué en 2 types bien distincts, dont le mélange prêt à l’emploi et le mélange artisanal fait par soi-même. Il convient de souligner que le premier type est la meilleure option et bénéficie d’une durée d’utilisation allant de 2 ans à 3 ans. Cependant, cela ne vous empêche pas de faire le mélange vous-même. Certes, le temps de stockage est limité, 3 mois maximum. Cependant, les coûts liés aux produits sont moindres. Qui plus est, il existe des directives claires quant à la dilution à respecter.

Comment procéder au mélange de son lubrifiant et de son carburant tronçonneuse ?

Pour ne pas faire la même opération à longueur de temps, il est jugé efficace de se procurer d’un bidon ou d’un jerrycan pour stocker le mélange. Veuillez en choisir une qui ne soit ni trop grande ni trop petite. Comme dit en amont, celui-ci ne dure que 3 mois au maximum. Sachez  également que vous pouvez apporter des additifs pour augmenter la durée de vie de votre mélange. En ce qui concerne la lubrification moteur, vous aurez le choix entre l’huile de synthèse et l’huile minérale.
Pour ce qui est du mixage, versez d’abord l’essence pour tronçonneuse dans le contenant choisi. Puis, incorporez-y l’huile moteur de votre choix en utilisant un doseur ou tubes gradués. Sachez que le pourcentage du mélange est de 2 %, c’est-à-dire 0,02 l d’huile pour un litre d’essence. Une fois les 2 liquides mélangés, veuillez secouer fortement l’ensemble. D’ailleurs, n’oubliez pas d’effectuer ce même geste lors d’un appoint de votre tronçonneuse. Avec le temps, l’huile se dépose sur le fond du récipient.

Le concombre : fruit ou légume ?
Tous les avantages de l’arrosage automatique de jardin