Le concombre : fruit ou légume ?

Le concombre est-il un fruit ou un légume ? Au même titre que la tomate, il est surprenant d’apprendre que cet aliment grandement cuisiné soit un fruit, car c’est un ingrédient étonnant pouvant apporter une saveur particulière à des plats. Principalement utilisé dans l’élaboration de recettes salées, il est normal d’être surpris. Mais, voici de quoi il retourne.

L’Histoire du concombre

Le concombre est l’un des aliments les plus consommés au monde. De l’Antiquité à nos jours, cet ingrédient nutritionnel a traversé les époques. Certains anciens textes énoncent même qu’il a déjà été intégré à la cuisine grecque, romaine et hébraïque. D’autres mets sont ensuite apparus. Toutefois, il s’avérait que des descriptions diffèrent d’un écrit à un autre, car il était difficile de faire la distinction entre le concombre et le cornichon lors de ces périodes. Ces plantes coexistaient déjà. Au Moyen-âge, le concombre a pu être différencié par les moines des abbayes. Il était alors cultivé pour la fraîcheur qu’il apportait aux plats. Les plants de concombre étaient grandement présents dans les potagers. Puis, au cours des siècles qui ont suivi,  le concombre fruit ou légume est devenu un aliment raffiné apprécié par les nobles de la période Renaissance jusqu’au XVIII ème siècle pour son côté non-rassasiant. Puis, il n’a cessé de se développer en étant importé et exporté d’un pays à un autre pour être aujourd’hui présent sur tous les étals de marché.

Les différentes variétés de concombre

Il existe principalement deux variétés de concombres. Il s’agit des concombres courts et des concombres longs. Les concombres courts sont reconnaissables de par leur aspect rond, parfois cabossé ou lisse et par la couleur claire de leur peau. Les concombres longs quant à eux sont reconnaissables par leur couleur souvent vert foncé ou presque blanc et le fait que leur peau soit lisse et/ou striée. En fonction des régions du globe où ils sont cultivés, il existe à présent des dizaines de sous-variétés de concombres. À l’exemple du concombre-citron qui comme son nom l’indique apporte un goût acidulé. Il y a aussi le concombre Melothria scabra ou le kiwano d’Afrique. Celui-ci apporte une note sucrée (banane, kiwi) à un plat et peut être utilisé dans l’élaboration d’un dessert. Ces nouveaux concombres tiennent leurs nouveaux noms des pays dans lesquels ils ont été développés. Malgré le fait que le concombre soit initialement originaire d’Inde à l’exemple du  cornichon concombre, il n’est plus rare de retrouver à la fois des concombres arméniens, japonais, chinois ou hollandais chez un même maraîcher.

La classification du concombre dans la catégorie des fruits

Au même titre que plusieurs plantes potagères, qu’un bon nombre de personnes ont souvent prises pour des légumes, la question concernant le concombre fruit ou légume s’est posée. Scientifiquement parlant, une plante donne un fruit quand celui-ci croît à partir du moment où l’ovaire d’une fleur est fécondé. La fleur se trouvant sur la tige d’un plant subit alors une transformation biologique. L’extrémité de sa base grandit et donne un fruit. C’est cette fonction de base qui, selon la science, le classifie en tant que tel. Une fois que le fruit arrive à pleine maturité, son intérieur contient des dizaines de graines. C’est notamment le cas de toutes les cucurbitacées (pastèque, courge, potiron, melon…) dont le concombre fait partie. La plupart de leurs graines sont d’ailleurs comestibles comme les graines de courge. Une fois plantées, ces graines peuvent donner d’autres pieds de concombres. C’est de cette manière que des générations de futurs plants de concombres se développent. De ce fait, botaniquement parlant, le concombre est bel et bien un fruit. Le goût de plusieurs variétés de concombres apporte des saveurs différentes à des plats divers.

La considération du concombre dans le monde culinaire

Le fait de cultiver différentes variétés de concombres en jardin est une tendance qui connaît de plus en plus de succès auprès des adeptes des aliments biologiques. En effet, il est plus économique de produire soi-même ses aliments dans un petit espace vert adapté à cet effet. Le concombre est un fruit-légume comestible sous plusieurs formes. C’est à cause des diverses façons dont il est cuisiné que la confusion entre le fait que ce soit un légume ou un fruit s’est faite. En effet, il peut être consommé frais ou utilisé dans des soupes, des sauces, des vinaigrettes, pour faire des gaspachos ou être farci. Les recettes dans lesquelles cet ingrédient est présent sont nombreuses. C’est pourquoi, le concombre est un fruit grandement utilisé comme légume. C’est pourquoi, c’est cette considération gastronomique qui a été prise en compte. Contrairement aux fruits qui sont sucrés et qui ont une saveur douce ou légèrement acide, le concombre a une saveur qui s’apparente plus à celle d’un légume. Composé essentiellement d’eau, de fibres et d’une faible quantité de vitamines, sa texture croquante en fait simplement un aliment multifonction.

Quel carburant choisir pour sa tronçonneuse ?
Tous les avantages de l’arrosage automatique de jardin